F.A.Q

Le matériel de type Percussionaire ®a-t-il le marquage CE ?
Toute la gamme Percussionaire® bénéficie du marquage C.E. sous le N° d’homologation 0344 – KEMA depuis 12/1997. de classe II b.

Quelle est la différence entre H.F.P.V® et V.D.R® ?

C’est la même chose.
L’ H.F.P.V® signifie High Frequency Percussive Ventilation ou Ventilation à Haute Fréquence Percussive et V.D.R. ® signifie Volumetric Diffusive Ventilation ou la Respiration Diffusive Volumétrique.
De plus, la terminologie V.D.R.® est reprise pour nommer des machines destinées aux soins intensifs en réanimation comme le V.D.R.®4 ou en transport comme le V.D.R.®3c.

Qu’est ce que l’H.F.P.V ®?
La Ventilation à Haute Fréquence Percussive est un mode de ventilation mécanique pneumatique artificielle qui permet d’administrer au patient de manière simultanée des phases Inspiratoires et Expiratoires I/E en une Ventilation à Percussion Intrapulmonaire I.P.V® i/e.

Quelle est la différence entre H.F.P.V® ou V.D.R ®et H.F.O et Jet Ventilation ou H.F.V ?
Si l’ensemble des respirateurs existants aujourd’hui, est soit principalement convectif – respirateur volumétrique – soit principalement diffusif – oscillateur / H.F.O. et Jet Ventilation / HFV, la Ventilation à Haute Fréquence Percussive – H.F.P.V® permet d’agir de manière efficiente à la fois sur la diffusion et sur la convection des gaz.

Quels sont les buts de l’H.F.P.V ® ?
Les buts poursuivis par le Dr FM BIRD lors de ses recherches, étaient de trouver un mode de ventilation mécanique qui permettent de :
    1-Réaliser une diffusion et une convection performantes ;
    2-Empêcher la surcharge cardiaque ;
    3-Préserver les structures pulmonaires en limitant la Ventilation Préférentielle ;
    4-Réagir instantanément à l’évolution clinique pulmonaire du patient ;
    5-Lever les foyers d’atélectasies ;
    6-Mobiliser les sécrétions bronchiques et pulmonaires stagnantes.

Qu’est ce que l’I.P.V® ?
La Ventilation à Percussion Intrapulmonaire – I.P.V® consiste en l’administration d’un débit pulsé et continu des gaz, combiné à des débits de rinçage – entraînement, dans les poumons du patient.

Qu’est ce qu’une Percussion® ?
Une Percussion ® est un petit volume de gaz – Volume sous courant – dont le temps de la montée inspiratoire (i) et la descente expiratoire (e) varie de 1/1 à 1/3 millisecondes.

Comment fonctionne l’H.F.P.V® ?
La Ventilation à Haute Fréquence Percussive est générée par des appareils mécaniques pneumatiques programmables à pression régulée, dont le fonctionnement et la programmation sont basés sur une série de Cartrigde® - interrupteur de flux – qui ont une capacité d’ouverture et de fermeture quasi instantané, permettant de générer jusqu’à 1100 volumes sous-courant ou Percussion® par minute.

Qu’appelle-t-on Phasitron® ?
Le Phasitron ®, interface mécanique/physiologique, est l’élément essentiel du Circuit Respiratoire, commun dénominateur entre tous les appareils de la gamme Percussionaire®. Ouvert en continu et muni « Venturi Mobile® », il est capable d’amplifier le débit pulsé par lequel il est alimenté, en transformant de petits volumes à haute pression en plus gros volumes à basse pression.
De plus en tant que convertisseur pression/flux, il jouit d’une capacité adaptabilité instantanée aux pressions intrapulmonaires et donc préserve les structures pulmonaires des patients.

Comment fonctionne le Phasitron® ?
Lorsqu’une Percussion® – Petit Volume d’Air à haute pression délivré par la Cartridge® à travers la ligne blanche -entre dans le Phasitron®, elle provoque une augmentation de pression au niveau du Cervo-diaphragme® qui se déforme poussant le « Venturi-Mobile ®» vers l’avant.
Le « Venturi-Mobile® » réduit l’ouverture de la porte expiratoire – rouge - et en même temps ouvre complètement la porte inspiratoire. A cet instant se crée un effet d’entraînement - effet Venturi - au niveau de la porte inspiratoire – verte.
Ainsi la Percussion® - Petit Volume d’air à haute pression – délivré en amont du Phasitron® par la ligne blanche passe par des conduits de plus en plus étroits. Ce passage obligatoire provoque une augmentation de la vitesse des molécules de gaz créant une diminution de leur pression – effet Bernouilli.
Cette accélération crée au niveau de la porte inspiratoire – verte – une zone de basse pression provoquant un effet d’aspiration de gaz dans le Phasitron® - amplification.
Lorsque l’appareil pneumatique interrompt son débit par l’intermédiaire des Cartridges® internes en fonction de leur réglage, le « Venturi-Mobile ®» peut faire des aller-retour grâce au ressort entre la position inspiratoire et expiratoire – i/e en milliseconde - à une fréquence comprise entre 100 et 1100 cycles par minute en fonction du type de machines.
L’appareil pneumatique utilisé maintient un rapport automatique précis entre la position inspiratoire et expiratoire du Phasitron®. Ce rapport de base entre montée inspiratoire et descente expiratoire de la Percussion® - i/e – varie de 1/1 à 1/3 suivant la programmation de l’utilisateur. Le Dr FM BIRD recommandant un réglage 1/2,5 mis en réglage de base sur les machines.
Ainsi la Percussion® qui en amont du Phasitron® était un petit volume d’air à haute pression devient un plus gros volume d’air mais à basse pression.

Quelle est la différence entre H.F.P.V® ou V.D.R ® et l’ I.P.V ® ?
L’H.F.P.V® est le concept général de la Ventilation à Haute Fréquence par Percussion.
Ce mode ventilatoire est prévu au long cours dans les services de réanimation – Brûlés, SDRA, Néonatalogie, ... Ce mode ventilatoire combine deux modes ventilatoires : Un mode Basse Fréquence et un mode Haute Fréquence.

L’I.P.V® est une application de l’H.F.P.V® prévue pour des traitements transitoires lors d’une réanimation, au détour d’une décompensation de B.P.C.O, par exemple ou dans le cadre de la prévention et de traitement d’atélectasies induites ou dans le cadre de traitement de rééducation respiratoire.
Ainsi la Gamme, I.P.V® peut être mise en place dans des services hospitaliers en aigu ou lors de traitement dit chronique pendant des périodes ciblées ou en préparation d’intervention.

On peut également utiliser la Gamme I.P.V® au long cours chez des patients insuffisants respiratoires dans le cadre d’une réhabilitation respiratoire. Ainsi, après une éducation du patient par des thérapeutes, celui-ci peut être équipé à domicile par des machines de type Impulsator® ou Impulsator ® HC™ prise en charge par la Sécurité Sociale.

Quels sont les buts et les effets théoriques recherchés de l’H.F.P.V® ?
1. Amélioration de la ventilation alvéolaire et les échanges gazeux :
La diffusion de l’oxygène au niveau des alvéoles est favorisée grâce à l’agitation moléculaire provoquée par la Ventilation à Haute Fréquence Percussive :
    • D’une part, elle augmente le nombre de contact entre les molécules d’air et la membrane alvéolo-capilaire ;
    • D’autre part, elle majore le nombre de collisions entre les molécules d’oxygène, ce qui augmente la chaleur de friction - Effet Brownien.

2. Limiter la ventilation préférentielle :
Lorsque l’on administre mécaniquement des gaz respiratoires dans les structures pulmonaires, la surface d’échange gazeux effective, sera déterminée par la vitesse de montée de pression – pente – dans les voies aériennes proximale à un débit d’insufflation déterminé.
Quand la pression inspiratoire est insuffisante, le gradient est né et les gaz chargent les voies aériennes pulmonaires qui ont la plus grande capacité de transport. Or, on sait que la transportabilité d’une voie aérienne pulmonaire est corrélée à son calibre, sa longueur et à l’extensibilité des structures pulmonaires desservies – territoires sains.
Donc le risque est l’hyperexpansion des territoires sains avant que les territoires avec une moindre capacité de transportabilité soient satisfaits par le gradient voies aériennes proximales / distales. C’est pourquoi, toute méthode de minimisation de ventilation préférentielle doit contrôler le taux de montée de pression dans les voies aériennes proximales.

La Ventilation à Haute Fréquence Percussive permet d’injecter successivement des petits volumes d’un gaz respiratoire - Percussion® - dans les structures pulmonaires. Les gaz délivrés, ainsi, peuvent progressivement se répandrent dans des voies aériennes de calibre et de longueur variables, pour une distribution intrapulmonaire plus uniforme, sous une montée progressive de la pression proximale.

3. Favoriser les circulations bronchiques, pulmonaire, et lymphatique :
Par son action dynamique, la Ventilation à Haute Fréquence Percussive augmente le péristaltisme vasculaire, moteur des circulations bronchique, pulmonaire et surtout lymphatique. Ce processus permettrait de diminuer l’œdème interstitiel inflammatoire et donc favoriser la diffusion des gaz au niveau de la membrane alvéole-capillaire.

De plus, la Ventilation à Haute Fréquence Percussive permet de recruter des territoires pulmonaires grâce à trois effets essentiels :
    • La limitation de la ventilation préférentielle ;
    • L’aérosolthérapie et l’humidification prodiguée des voies aériennes ;
   • Les Percussions® intrapulmonaires augmentent le calibre moyen tridimensionnel des voies aériennes et, simultanément, passent en amont des sécrétions et des bouchons muqueux, redonnant un potentiel expiratoire – force de rétraction alvéolaire – aux zones pulmonaires atélectasiées. Ainsi, les sécrétions sont drainées de la périphérie vers les gros troncs bronchiques, grâce à la pression alvéolaire qui est cycliquement supérieure à la pression dans les gros troncs bronchiques – descente expiratoire ou fréquence basse.