Téléchargez le COMPEDIA Dr Bird



Téléchargez le Marquage CE du Dr F.M. BIRD



Né en 1921 d’un père lui-même aviateur, Forrest Morton BIRD effectue son premier vol solo à 14 ans. Engagé dans l’US Air Force durant la deuxième guerre mondiale, sa première invention va être un système permettant d’éviter aux pilotes l’hypoxie d’altitude. L’invention suivante est la combinaison anti-g qui permet de supporter les fortes accélérations décélérations des « jets » sans perdre connaissance. Un accident oculaire lors d’un essai en centrifugeuse va le priver de son brevet de pilote et l’amener à se tourner vers la médecine. Cournand va l’inciter à utiliser le système de commande magnétique de la combinaison anti-g pour réaliser un ventilateur mécanique automatique. Après moins de 10 ans de recherche est réalisé le premier ventilateur mécanique de série : Le Bird Mark VII®. Chargé de l’évacuation sanitaire au Vietnam, il développe des versions transportables comme les « Bird » Mark XIV® et Mark XVII®. L’anesthésie lui doit le Bird Mark IV® et la réanimation pédiatrique, en particulier néonatale le Babybird®. Ce ventilateur permettra la survie de tant de prématurés qu’il vaudra à Forrest Morton Bird la « Presidential Resident Medal » en 2008. Dès 1995, il était intronisé au « Inventors Hall of Fame ». Installé dans l’Idaho où il possède son propre musée d’aviation, Forrest Morton Bird poursuit activement, à 91 ans, ses recherches, en particulier sur la ventilation percussive.



Dr F.M. BIRD



Remise de la «  Presidential Resident Medal » par le Président G.W. BUSH  au Dr F.M. BIRD.

10 Decembre 2008

Remise de la « National Medals of Sciences and Technology et Innovations » par le Président B. OBAMA  au Dr F.M. BIRD.

 7 Octobre 2009

 

 

FORREST MORTON BIRD : QUAND l’AVIATION MENE à LA REEDUCATION RESPIRATOIRE Forrest Morton Bird, or the story of an inventive aviator and respiratory physiology M. Vienne a*, C. Dziri-Richez b, F.Z. Bensalah Tolba b, M. Vaillant-Ettaiche c, P.Y. Navarre d, A. Bougatef

 


Au début des années 80, le Dr FM BIRD invente un nouveau mode ventilatoire à haute fréquence délivré par les appareils de type VDR® et intitulé : La Ventilation à Haute Fréquence Percussive H.F.P.V.® (High Frequency Percussive Ventilation) ou, la Respiration Diffusive Volumétrique (Volumetric Diffusive Respiration - VDR®).

Si l’ensemble des respirateurs existants aujourd’hui, sont soit principalement convectif (respirateur volumétrique), soit principalement diffusif (oscillateur/ HFO et Jet ventilation/ HFV), en revanche la Ventilation à Haute Fréquence Percussive H.F.P.V®. permet d’agir de manière efficiente à la fois sur la diffusion et la convection des gaz.

Les buts poursuivis par le Dr FM BIRD lors de ses recherches - après celles qui l’ont amené à mettre au point les relaxateurs de pression ou I.P.P.B. de type BIRD - MARK 7®, étaient de trouver un mode de ventilation mécanique qui permette de :

  • Réaliser une diffusion et une convection performantes ;
  • Empêcher une surcharge cardiaque ;
  • Préserver les structures pulmonaires en limitant la ventilation préférentielle ;
  • Réagir instantanément à l’évolution clinique pulmonaire du patient ;
  • Lever les foyers d’atélectasies ;
  • Mobiliser les sécrétions bronchiques et pulmonaires stagnantes.


C’est en 1979, après des années de recherche, que le PHASITRON®, ELEMENT CLEF, et UNIQUE de la Ventilation à Haute Fréquence par Percussion Intrapulmonaire – H.F.P.V.® est mis au point, puis BREVETE.

Interface physique/physiologique, dénominateur commun entre tous les appareils de traitement hospitaliers ou de Home Care (Impulsator®, Impulsator® HC™, IPV®1c et IPV®2c) et les ventilateurs (VDR®4, Sinusoïdal Bronchotron®) à Haute Fréquence par Percussion Intrapulmonaire,.

La Phasitron® agit en tant que convertisseur Pression/Débit afin de préserver les structures pulmonaires.

En 1991, le Dr F.M. BIRD obtient de la F.D.A. (Food and Drugs Administration) l’homologation pour l’ensemble de ses appareils. En décembre 1997, ces appareils bénéficient du marquage CE sous le numéro d’homologation 0344 par KEMA.